La SPCA Ouest – un véritable abri sans-euthanasie

La SPCA Ouest – un véritable abri sans-euthanasie

La SPCA Ouest – un véritable abri sans-euthanasie

Que signifie exactement être un refuge sans-euthanasie et qu’est-ce que cela implique?

La SPCA Ouest est très fière d’être un refuge pour animaux sans-euthanasie. Mais qu’est-ce que cela signifie exactement et qu’implique-t-il?

Un refuge pour animaux sans-euthanasie est défini comme «un refuge pour animaux qui ne tue pas les animaux sains ou traitables, réservant l’euthanasie aux animaux en phase terminale ou considérés comme dangereux pour la sécurité publique. Disséquons cette définition ensemble.

Nous n’euthanasions pas les animaux traitables.

Nous avons eu des situations où nous avons enlevé des animaux d’autres refuges ou d’autres organisations animales qui ont voulu les euthanasier à cause d’affections mineures telles que la carie dentaire et les otites. Nous avons également connu des situations, comme notre petit Sammy, où la maladie ou blessure est beaucoup plus grave et nécessiterait des milliers de dollars pour la traiter. Nous disons oui à ces cas parce que si nous ne les défendons pas, qui le fera?

La SPCA Ouest est l’un des rares refuges dans la région qui va retirer l’œil ou les deux yeux d’un chaton s’il a été attaqué par une infection causée par un virus appelé rhinotrachéite virale féline. C’est un virus assez commun, en particulier dans un refuge, et il n’arrive pas souvent au point que l’infection est si grave qu’il faudrait enlever l’œil du chaton. La plupart des refuges, confrontés à cette situation, choisissent d’euthanasier le chaton. Nous disons non. Ils méritent une chance à la vie et même avec seulement un œil, ils peuvent toujours en profiter au maximum.

54518246_415835009171410_1703536062845943808_n

 

Rencontrez Winky. Winky est venu d’une usine à chiots et était en mauvais état. Un de ses yeux avait subi un traumatisme grave et devait être enlevé. Le coût pour avoir un chien euthanasié est inférieur à $100. Le coût pour donner à Winky l’opération dont il avait besoin approchait $1000. Nous avons choisi l’option de $1000, car la vie des animaux compte et nous sommes fiers d’être là pour eux. Winky vit maintenant dans le luxe et sa maman le gâte tous les jours.

53777528_2204855339607155_5559179799907270656_n
54278908_2078526608927605_5745226448751296512_n

Nos frais d’adoption varient entre $175 et $440. Ces frais couvrent tous les frais médicaux de base liés au sauvetage d’un animal (visite chez le vétérinaire, stérilisation, vaccins, déparasitage, etc.), ainsi que les coûts liés au maintien des animaux dans notre refuge (nourriture, litière, literie, etc.) SI il reste de quoi, les fonds supplémentaires sont versés dans notre fonds de soins médicaux d’urgence pour nous aider à traiter nos cas de besoins spéciaux tels que Winky. Nous lançons souvent des campagnes spéciales pour certains cas dépassant les ressources disponibles dans notre fonds d’urgence médicale. Ces campagnes sont rendues possibles par nos fidèles supporteurs qui nous aident chaque jour à pouvoir continuer à faire ce que nous faisons pour les animaux dont nous prenons soin.

Nous réservons l’euthanasie aux animaux en phase terminale.

Dans un monde parfait, aucun animal ne tomberait malade et aucun ne ressentirait jamais de douleur ou de souffrance. C’est loin d’être un monde parfait. Nous aimerions pouvoir tous les sauver, mais certains animaux ne peuvent pas être sauvés.

Nous ne laisserons jamais un animal souffrir pendant qu’il est sous notre garde. S’il n’y a pas de traitement qui puisse aider et pas de fin en vue en termes de douleur ressentie par un animal, nous choisirons l’euthanasie comme l’option la plus humaine. Après tout, l’euthanasie est définie comme «la fin d’une vie afin de soulager les souffrances persistantes».

Un abri peut être défini comme un abri sans-euthanasie si leur taux d’euthanasie reste inférieur à 20%. Notre taux est de 4% et même ça nous aimerions le voir diminuer.

Si un animal est considéré comme un danger pour le public, nous n’aurons peut-être pas d’autre choix que d’euthanasier.

La SPCA Ouest a une politique très stricte de non-morsure. Dans des circonstances normales, nous n’acceptons pas un animal qui a des antécédents de morsures d’humains.

Notre personnel est très important pour nous. Nous ne voudrions pas risquer leur sécurité. Nous avons des familles qui viennent rencontrer nos chiens, nous ne voudrions pas risquer de leur faire du mal. Nous accepterons les chiens qui peuvent être un peu grincheux ou un peu réactifs, car la plupart des traits de personnalité peuvent être travaillés et, s’ils sont placés dans une famille appropriée, même un chien réactif peut prospérer.

Nous travaillons avec des comportementalistes animaliers qui évaluent tous les chiens prêts à être adoptés et qui travaillent avec des cas à besoins spéciaux si jamais des tendances réactives sont présentes. Un refuge est un environnement stressant pour un chien. Certains sont plus à l’aise dans leurs enclos, mais chez d’autres, cela peut faire ressortir le pire. Nous comprenons cela et nous leur donnons le temps et l’attention dont ils ont besoin pour nous montrer leurs vraies couleurs et faisons appel à des foyers d’accueil et à des entraîneurs de chiens lorsque cela est nécessaire.

spca-badge

 

La SPCA Ouest dispose d’une unité d’enquête sur les droits des animaux et assure le contrôle des animaux pour plusieurs municipalités. Pour cette raison, il se peut que nous devions accepter des chiens qui ont mordu et qui risquent davantage de mordre à nouveau. À moins que la légalité de la situation n’indique le contraire, nous essayons toujours de travailler avec ces chiens pour voir s’ils pourraient un jour être placés dans un environnement familial.

Si les entraîneurs, les comportementalistes et les vétérinaires avec lesquels nous travaillons suggèrent qu’il n’est peut-être pas possible pour un chien de se réadapter quelles que soient les tentatives que nous faisons, s’ils constituent un danger pour la société, nous ferons ensemble le choix de les euthanasier.

La SPCA Ouest tient à remercier nos supporteurs et vos dons pour nous permettre d’être un véritable refuge sans-euthanasie et de comprendre les efforts que nous avons déployés pour maintenir ce statut.

Est-ce rentable? Absolument pas. Avons-nous le sentiment d’avoir échoué un animal chaque fois que nous devons recourir à l’euthanasie? Absolument. Continuerons-nous à persévérer, quelles que soient les contraintes financières et émotionnelles que nos efforts nous causent? Sans un soupçon de doute. Si nous ne restons pas à côté de ces animaux, si nous ne les sauvons pas, si nous ne les réhabilitons pas et si nous ne les plaçons pas en milieu familiale, personne ne le fera.