Pétition sur la location au Québec

Un appel à l'aide pour les locataires ayant des animaux de compagnie au Québec

La crise du COVID-19 a mis de nombreux propriétaires d’animaux de compagnie Québécois dans une situation désastreuse alors qu’ils cherchent un loyer pour leur famille.

Le taux d’inoccupation actuel de 1,8% au Québec est à son plus bas niveau.
Avec la perte de revenus et le stress causés par la pandémie et sans endroit où aller, les locataires sont soumis à une pression extrême et forcés de prendre des décisions très difficiles. Trouver un logement locatif dans le contexte actuel est extrêmement difficile et encore plus pour les familles avec des animaux de compagnie.

L’abandon est peut-être le seul choix qui leur reste.

Les propriétaires s'inquiètent des dommages à leur propriété s'ils autorisent les animaux.

Il est temps de faire preuve d’ouverture d’esprit et de solidarité pour que les familles avec des animaux trouvent un logement. Les propriétaires n’ont rien à craindre. Avec ou sans animaux, les locataires ont les mêmes obligations dont :

  • Garder l’unité propre et en bon état
  • Respect des règlements municipaux sur les animaux et la propreté
  • Ne pas empiéter sur la jouissance paisible des autres locataires ou du propriétaire
  • Restitution des lieux au propriétaire à la fin du bail dans l’état dans lequel ils ont a été reçus

Rejoignez les 1008 personnes qui ont agi

La saison des déménagements approche à grands pas et les familles avec des animaux domestiques sont confrontées à une situation très préoccupante cette année :
  1. Très peu d’unités locatives disponibles
  2. Des propriétaires qui n’acceptent pas les familles avec des animaux de compagnie
  3. Difficultés financières dues à la pandémie de COVID
Pour beaucoup, la seule option restante est d’abandonner leur compagnon. Étant donné que les refuges de la province fonctionnent déjà avec un personnel et des fonds très limités, cela ne fait qu’aggraver la catastrophe qui est sur le point de se produire. Si nous n’obtenons pas la coopération et la clémence des propriétaires pour rendre leurs logements plus accessibles aux animaux de compagnie, les refuges de la province feront face à des difficultés insurmontables cet été. Nous devons recevoir la compassion et la compréhension des propriétaires pour aider à atténuer la situation.

Remi Brazeau, Directeur à la SPCA Ouest