Marley a besoin d’amour; Pas de haine

Marley a besoin d’amour; Pas de haine

MARLEY A BESOIN D’AMOUR; PAS DE HAINE

Marley est un mélange de mastiff âgé de 3 mois. Elle a été remise à la SPCA Ouest le jour de Noël parce que ses propriétaires n’étaient pas en mesure de payer ses soins. Depuis, la SPCA Ouest tente de collecter des fonds pour aider Marley en payant ses soins, mais a récemment atteint un obstacle causé par la négativité et la calomnie. La SPCA Ouest a besoin de l’appui du public pour continuer à sauver la vie de Marley et celle de milliers d’animaux chaque année.

Le jour de Noël, Marley a été emmenée au DMV à Lachine, un hôpital vétérinaire qui fournit des soins d’urgence 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, 365 jours par an. Elle était un chiot extrêmement malade et a rapidement été diagnostiquée avec parvo.

L’infection à parvovirus canin (CPV) est une maladie virale hautement contagieuse qui affecte les chiens. Le virus attaque les intestins du chien et provoque des vomissements, de la diarrhée, une perte de poids et un manque d’appétit (anorexie). La déshydratation causée par ces symptômes peut entraîner un choc et la mort si elle n’est pas traitée.

Les propriétaires de Marley n’étaient pas en mesure de payer pour le traitement proposé par les médecins du DMV que Marley avait besoin pour survivre. Face à des situations similaires, les propriétaires sont tenus de payer le traitement de leur animal, de le faire euthanasier ou de le remettre dans l’espoir que le DMV puisse contacter l’une des refuges avec laquelle il collabore pour couvrir les frais médicaux de l’animal.

Les propriétaires de Marley ont estimé que la solution la plus humaine pour leur animal de compagnie bien-aimé consistait à signer ses papiers d’abandon et à espérer qu’un refuge vienne à son aide. La SPCA Ouest a reçu l’appel le jour de Noël et, avec quelques instants à décider, a rapidement accepté de prendre en charge le cas de Marley et d’accepter sa remise afin qu’elle puisse la traiter comme l’une des leurs et lui fournir les soins nécessaires à sa survie.

Depuis l’arrivée de Marley à l’hôpital, les hauts et les bas ont été nombreux. Le traitement de parvo n’est pas une solution nette, en noir et blanc. Marley a été soumise à des IVs, à des transfusions sanguines, à des médicaments contre l’hypertension, à des anti-vomissements et à des antidiarrhéiques, à des antibiotiques, à du potassium et à des injections de protéines. Elle fait l’objet de soins intensifs 24h / 24 et 7j / 7 et la SPCA Ouest n’a refusé aucun traitement proposé qui pourrait aider ce chien à survivre.

La soumission initiale de 2900,00 $ pour son traitement a plus que doublé au cours des 4 derniers jours. Le 29 décembre, les factures médicales de Marley dépassent 5 000 dollars et devraient dépasser 10 000 dollars d’ici à ce qu’elle se rétablisse suffisamment pour être transférées hors du DMV.

L’histoire de Marley, comme de nombreuses histoires d’animaux dans des situations d’urgence, a reçu un large soutien de la part du public. Le premier jour, la SPCA Ouest avait presque atteint son objectif initial de 2900,00 $ de dons via Facebook et CanadaDon pour faire passer le message.

Peu de temps après que l’histoire de Marley soit rendue publique, la négativité et les propos diffamatoires accusant la SPCA Ouest de voler Marley à son propriétaire, d’utiliser sa triste histoire pour collecter de l’argent, d’être avide et malhonnête ont commencé à faire surface. En raison de cette négativité, les dons ont cessé d’entrer et il n’y a qu’un seul être vivant qui souffre pour cela: Marley.

La SPCA Ouest voudrait clarifier notre position. Nous n’avons pas pour tâche de retirer les animaux de compagnie de leurs familles. Nous n’avions rien à faire avec le choix initial fait par la propriétaire de Marley de signer ses papiers de remise dans l’espoir de lui obtenir le traitement dont elle a désespérément besoin. Nous avons reçu un appel pour sauver une vie et c’est exactement ce que nous essayons de faire.

Si Marley réussit et survit au parvo, nous suivrons le Protocole de Soins Préventifs comme nous le faisons avec les milliers d’animaux que nous sauvons chaque année. Nous continuerons son traitement aussi longtemps que nécessaire, nous superviserons sa réadaptation, nous la ferons suivre par un vétérinaire, nous nous assurerons qu’elle est stérilisée, vaccinée et micropucée comme tous les animaux dont nous prenons soin, puis une fois en pleine forme, Marley sera disponible pour adoption.

Si ses propriétaires d’origine sont qualifiés, ses propriétaires d’origine pourront demander son adoption. Étant donné le nombre d’animaux que nous sauvons chaque année et le nombre de demandes que nous recevons, nous ne pouvons pas nous écarter d’un protocole qui a fait ses preuves dans le sauvetage, la réhabilitation et la réinstallation de plus de 2 000 animaux chaque année.

La réalité que Marley survivra est toujours une question et tant que sa vie ne sera plus dans une situation aussi précaire, le seul objectif de la SPCA Ouest sera de sauver Marley de la mort.

La SPCA Ouest a besoin du soutien continu du public.

Marley a besoin du public, elle a besoin d’énergie positive et d’amour, pas de calomnie ni de haine.

S’il vous plaît faire un don à sa cause.